3 freins à l’achat dans le tunnel de commande d’un e-shop

Améliorez vos ventes en travaillant sur 3 freins à l’achat : le manque de clarté, une expérience peu confortable et des incitants à l’action mal identifiés.

Le succès d’un e-shop repose sur la complémentarité des contenus en ligne. Ils doivent à la fois informer le consommateur, créer une émotion et inciter à l’action. 3 facteurs à identifier afin de lever les freins à l’achat.

 

LES FREINS À L’ACHAT : INFORMATIFS, ÉMOTIONNELS ET INCITATIFS

1. LA FAIBLESSE DE L’INFORMATION

Des descriptions produits trop courtes ou vagues, des caractéristiques techniques inexistantes ou pas suffisamment mises en avant, des illustrations de mauvaise qualité ou des avantages mal identifiés… Plusieurs manquements nuisent à la qualité des contenus informatifs sur votre e-shop.
Les informations de vos produits ou services sont les premiers contenus à soutenir la valeur unique de votre marque. Elles permettent de travailler sur votre identité et amènent le consommateur à commander. S’il trouve en quelques secondes toutes les indications qu’il cherche, il sera plus enclin à procéder à l’achat.
En complément, et afin d’améliorer l’expérience proposée, il est intéressant d’ajouter les commentaires des utilisateurs satisfaits.

 

2. L’ERGONOMIE N’EST PAS OPTIMISÉE « CONVERSION »

Plus un site est facile d’utilisation, plus l’expérience est confortable pour l’internaute. Gardez à l’esprit qu’Internet est une interface qui suppose une action de la part de l’internaute. Il convient de lui faciliter la tâche.
les freins à l’achat les plus fréquents peuvent provenir de libellés de navigation imprécis, ainsi qu’une organisation confuse des différents contenus. Pour votre e-shop, rien ne sert de réinventer des catégories et terminaisons qui fonctionnent, reconnues comme les standards du Web.
Optez pour des catégories de menu, des intitulés de page et des boutons clairs et évidents.

 

 

3. LES INCITANTS À L’ACTION SONT MAL IDENTIFIÉS

Ce sont les derniers outils de votre tunnel de commande. Les incitants à l’actions, boutons, champs de formulaires, titres des pages et intitulés des liens hypertextes doivent être clairs, courts, cohérents et intuitifs. Utilisez la forme impérative et indiquez directement ce que vous attendez comme action de la part du client.
À l’image du choix des mots, les options de paiement et de validation doivent être simples et efficaces. Dès la première contrariété, la première incompréhension, l’utilisateur abandonne son panier, son envie de poursuivre. Limitez le nombre de clicks, d’étapes pour procéder à l’achat et exigez le moins d’action possible.

 
 
Pour réduire les freins à l’achat sur votre site web e-commerce, n’hésitez pas à nous demander quelques informations en cliquant sur Contact ou démandez un devis.