Zoom sur les indicateurs clés indispensables

Les indicateurs sont essentiels pour piloter efficacement votre site e-commerce. Voici comment détecter les indicateurs clés.

Le web fournit un grand nombre d’indicateurs. Mais tous ne sont pas à considérer pour évaluer la performance de votre site e-commerce. 

Tableau de bord, au service de la stratégie e-commerce

Parmi la multitude d’indicateurs existants, choisissez-en quelques-uns en lien avec votre activité. Vous obtenez ainsi un tableau de bord synthétique simple d’utilisation au quotidien. Consultez les autres indicateurs explicatifs pour des besoins plus spécifiques.

Le tableau de bord sert à adapter sa stratégie en fonction des comportements de la cible. Il doit évoluer en permanence et jouer sur un visuel clair.

Les indicateurs ou KPI (Key Performance Indicator)

L’audience

L’indicateur principal d’audience est le nombre de visiteurs uniques (déterminé par l’adresse IP). Pour absorber les internautes qui restent trop peu de temps sur la page, on complète par des indicateurs secondaires : taux de rebond, temps de visite, nombre de pages vue par visite. D’autres pistes éclairantes : les indicateurs en lien avec le référencement, comme le temps de chargement de la page, l’activité sur les médias sociaux, le nombre de liens externes…

Les ventes

Le but de votre e-commerce est de vendre. Logique donc de se pencher vers le nombre de transactions, le chiffre d’affaires ou la marge brute. Plus intéressant encore, c’est de croiser ces données avec les indicateurs d’audience et ainsi obtenir par exemple le taux de transformation : nombre vente/nombre visite unique. Cela signifie que vous venez de convertir un internaute en un acheteur sur votre site.

Accordez aussi une égale importance à la « non-vente ». Le nombre de paniers abandonnés ou de paiements non effectués vous informent sur ce qui fait défaut en termes de design ou d’ergonomie.

Logistique et SAV

Renseignez-vous également sur les aspects logistiques en vue de les améliorer : le nombre de commandes préparées et expédiées, le délai de livraison et de préparation.

Dans ce même but, analysez le service après-vente (SAV) via le nombre et le montant des retours et des avoirs créés ainsi que le nombre de commandes annulées.

Pour aller plus loin dans votre investigation, observez les interactions sociales, les partages sur les réseaux sociaux, les notes négatives ou positives…

Envie d’en savoir plus sur les pratiques e-commerce ? Retrouvez les « 3 tendances e-commerce qui ont marqué 2014 ».

 

 
 
 
loupe-zoom-ecommerce-2